Stop, la grève ! Achetez EuroTunnel !

Publié le par Stradefi

Le service minimum, cela n'existe pas ! Le service public est ou n'est pas. C'est-à-dire qu'il est maximal ou nul. Que vaut un service public au rabais !? Certainement pas la confiance des citoyens qui doivent pouvoir compter sur l'engagement public ! Sur le fond, il est évident que la notion de service public est incompatible avec le droit de grève. Cela étant, je ne suis pas du tout partisan de supprimer le droit de grève des fonctionnaires ... puisque je milite pour la suppression du statut de fonctionnaire !! La question ne se pose donc pas ... ;-) Le port d'un brassard par le personnel affichant ainsi ostensiblement son mécontentement me paraît une idée intelligente et pleine de bon sens, comme on peut l'observer ailleurs dans le monde. On remarquera d'ailleurs qu'en France, voilà de nombreuses années que les pompiers, lorsqu'ils sont en grève, travaillent en indiquant sur leurs camions : "En grève !". De fait, ce n'est certes pas réellement une grève, mais une manifestation qui offre l'avantage de ne pas congestionner la circulation (ce qui serait un comble, pour des véhicules prioritaires !!). La culture de la grève préventive continue de me sidérer dans ce pays ! Nul droit à l'expérimentation ! Une proposition qui dérange, et hop, c'est la débandade et l'appel du pavé ! Je développe une idée simple : accorder à chaque travailleur non indépendant un quota d'heures "grévables", évidement non rémunérées. Ce quota ne devra pas excéder, par an, le nombre d'heures de la durée légale de travail hebdomadaire, à savoir actuellement 35. D'où un autre intérêt à revenir sur les 35 heures et à retrouver un système ou l'on travaillerait plus dans la semaine ... lol ! Mais la grève de ce jeudi 22 mai 2008 concerne les retraites ... or, le calcul reste simple. Si l'on veut sauver absolument ce satané système par répartition, il faut, selon un principe de vases communiquants, soit allonger la durée de cotisation, soit augmenter les cotisations. Mathématiquement, il apparaît nettement plus intéressant de travailler deux annuités et demie de plus en payant les mêmes cotisations, que deux annuités et demie de moins en augmentant les cotisations pendant 37 ans et demi !! Et ce, quelque soit la durée légale du travail hebdomadaire ... Mais avec l'évolution démographique de notre pays, qui nous donne de plus en plus de bénéficiaires et de moins en moins de contributeurs, le système par répartition est voué à l'explosion en plein vol, à court terme. J'ai à peine plus de trente ans, et certainement encore beaucoup à apprendre. Mais une chose que je sais, c'est que j'appartiens à une génération sacrifiée qui doit, si elle veut financer sa retraite, mettre de l'argent sous le matelas et acheter des actions EuroTunnel ! Il n'y a donc plus que ça !? Ou l'exil ...

Publié dans Actualités politiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article